J’ai roulé toute la nuit

J’ai roulé toute la nuit. Péages, autoroutes, chemins de traverses, parkings saturés de néons violacés. J’ai roulé sans dormir, sans fatigue. à l’aurore, je longeais un étroit canal ponctué d’écluses, traversais une prairie humide toujours inondée. Derrière les rangées de peupliers qui découpaient un soleil pâle, j’apercevais la ville étale comme une friche, un moutonnement sombre hérissé de clochers, de tours, de quelques grues dans la jachère des zones industrielles et je ne reconnaissais rien.
Saint-Grégoire ( Ille- et-Vilaine)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s