Le Pacifique (2)

Il m’attendait devant les vestiaires, une serviette de bain enroulée autour des hanches. Il venait de se doucher. Les lettres noires Too much blood s’affichaient en léger relief sur le tissu éponge d’un rouge délavé. Il souriait :
– Tu es en retard, tu es encore allé traîner devant l’hôtel ?

– Oui, il y a du monde aujourd’hui, sans doute un tournage. J’ai vu une camionnette avec un photographe et un cameraman.
– Et tu n’as pas osé entrer ?
– Non, je n’osais pas, pas question d’y aller sans lui. Je secouais la tête. C’était un monde inquiétant, mystérieux. Je traînais devant la façade. Comme d’autre gamins, je me cachait derrière les buissons, avide, effarouché. Les filles sortaient pour aller fumer. En petite tenue, la ceinture d’un peignoir étranglait leurs tailles étroites. Elles frissonnaient, certaines me reconnaissaient et m’adressaient un discret signe de tête.
Je n’y allais jamais seul. Je voulais qu’il m’accompagne. Il était le vainqueur, celui que les filles regardent. Les danseuses aux cuisses de nymphe levaient la jambe, french cancan dès qu’il poussait la porte.
Il riait, sanctifiait chaque plaisanterie, les traits d’humour, les gestes graveleux, les mains posées sur les hanches. Héros fatigué, chevalier fragile, il déposait son armure dans la pénombre du grand salon. Son pantalon de jean sale et déchiré usait le velours moiré des fauteuils crapauds. Sa nuque se lovait entre les petits coussins de taffetas brodé. Il réclamait « à boire! » comme dans une taverne, tapait du plat de la main sur le guéridon et on lui apportait le champagne rosé des notables dans de fines coupes cristallines.Il s’abreuvait, soupirait, retirait ses bottes, décrivait ses combats nocturnes, ses fuites imaginaires devant ce parterre de jeune filles sans vertu qui s’exclamaient, applaudissaient et réclamaient :
– Encore, nous voulons d’autre histoires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s