Histoires extraodinaires (2)

Il parle pendant son sommeil. Il enregistre ses cauchemars, toujours la même histoire horrible, celle d’un homme atteint d’une maladie étrange, sa peau devient peu à peu transparente et tout ses organes apparaissent à travers : les veines, le sang qui circule, les cœur qui bat, les muscles, les tendons. C’est un écorché qui vit, qui travaille, qui marche à travers la ville, qui dort dans ce lit à côté du vieux magnétoscope.

4

Acrylique sur carton / 80*60 cm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s