La nuit américaine

Dés que nous rencontrons quelqu’un,  nous nous demandons:  Qu’est-ce qu’il pense de moi?  Est-ce qu’il m’aime ?

Quand Mozart était enfant et qu’on lui demandait de jouer, il répondait:  Je vais te jouer tout ce que tu voudras mais dis moi d’abord que tu m’aimes.

Extrait : La nuit américaine

Photo: Jean Pierre Aumont

https://i1.wp.com/www.starok.com/beta/html/photos/more/jean-pierre-aumont-14685.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s