Rêveuse Éveillée

à lire sur le blog:http://reveuseeveillee.blogspot.fr/2015/11/nous-entrerons-dans-la-lumiere-de.html

Résumé : Dans un monde en déliquescence, la sécheresse et la canicule font des ravages, l’égoïsme et l’anarchie règnent, et chacun lutte férocement pour sa survie. Antoine, un ancien professeur, rend quotidiennement visite à sa fille Chloé qui, suite à un événement traumatique dont il se sent coupable, souffre de graves troubles de la mémoire et réside depuis des années dans une maison pour enfants malades. Antoine se bat contre l’oubli et la destruction, en photographiant son environnement en train de disparaître, et en reconstruisant sa relation douloureuse avec Chloé. C’est alors que réapparaît Sonia, son amour de jeunesse, devenue documentariste de renom, mais elle meurt avant qu’ils ne puissent tourner la suite du film qu’ils avaient jadis commencé ensemble. Antoine décide de partir sur les routes avec Chloé, dans l’espoir que ce voyage lui permette de sauvegarder les archives de Sonia, et de les sauver eux-mêmes.
Dans une atmosphère des derniers jours où l’obscurité gagne, dans une errance où l’oubli croît, Antoine réussira-t-il à assumer son rôle de père? Chloé arrivera-t-elle à grandir? Parviendront-ils, ensemble, à retrouver la lumière?
Mon avis :
Je ne connaissait pas du tout la maison d’édition Aux forges de Vulcain et je suis ravie d’avoir pu la découvrir au travers de ce livre. Je la remercie encore une fois pour l’envoi de l’ENC de ce très beau roman.
On y fait la connaissance d’Antoine et de Chloé, sa fille. A cause de la sécheresse et de la canicule, le térritoire français n’est plus habitable. Tout le monde essaie de quitter le pays par ses propres moyens ou, le cas échéant, de survivre du mieux qu’ils peuvent. En effet, parmis ceux qui survivent dans les villes, nombreux sont ceux qui rejoingnent des gang ou qui se baricadent chez eux. Antoine ne reste en ville que pour sa fille : celle-ci vit dans une maison pour enfants malades. Mais, lorsque cette maison fermera ses portes, il décidera de partir sur les routes avec elle.
Antoine est un personnage très intéressant. C’est un homme qui s’est enfermé dans une routine ennuyeuse, mis à part les moments passés avec sa fille. C’est aussi quelqu’un qui peut tout envoyer promener sur un coup de tête. C’est le cas avec un son metier de professeur qu’il a laissé tomber quelques temps avant la catastrophe. Suite à cet événements sa femme est partie travailler aux Etats-Unis et n’a plus qu’envoyer une somme considérable d’argent par mois tout en lui demandant quand il la rejoindra avec sa fille. Mais il sera aussi replongé dans ses souvenirs lorsque la secrétaire de Sonia, une amie dont il n’avait pas entendu parler depuis longtemps, l’appelle pour lui venir en aide sur un nouveau projet. Sa vie d’avant et sa vie d’après vont se mélanger : on aura donc plusieurs aperçus sur ce personnage assez ambigu. De plus, le livre est intégralement écrit de son point de vue ce qui nous permet de suivre son évolution dans ce nouveau monde en voie de perdition.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Chloé : une jeune fille de 17 ans qui a subit un traumatisme dans son enfance. Depuis, elle a toujours vécu dans une maison pour jeunes malades ; et elle a souvent des pertes de mémoire ou des difficultés à reconnaître les personnes se trouvant devant elle, par exemple son père. Cependant, elle va peu à peu commencer à le reconnaître, puis à s’ouvrir à cet homme qui a toujours été à ses cotés. Elle lui racontera son traumatisme puis ses journées dans la maison pour jeunes malades quand son père n’était pas là. C’est un personnage que l’on découvre à travers le regard de son père et que l’on apprend à découvrir avec lui. On découvrir peu à peu que c’est une jeune fille vulnérable mais très courageuse qui essaie de grandir du mieux qu’elle peux. On peut aussi voir qu’elle voie une haine sans nom à sa mère qu’elle porte pour responsable de son « enfermement » dans la maison pour jeunes malades.
Avec ce roman, on découvre un univers assez noir de ce que pourrait ressembler le monde dans quelques années. Les personnes sont agréssées dans les rues; les maisons sont pillées, la loi du plus fort règne dans chaque ville. Peu à peu, les personnes comprennent qu’elles sont livrées à elle-même et que personne de viendra les aider. En effet, les bateaux, trains et avions se font de plus en plus rares pour quitter le pays jusqu’à disparaître totalement.
Cependant, ce roman nous montre aussi un coté plus « lumineux » avec les personnages d’Antoine et de Chloé qui, malgré la fin de ce qu’ils ont toujours connu, apprennent à se connaître et à expérimenter réellement leur relation père/fille. C’est un couple à la fois drôle et émouvant qui essaie d’avancer malgré la fin de leur monde. Les lenteurs du roman ne freinent en rien la lecture, bien au contraire! Elle montrent la réalité de ce que vivent les personnages et la monotonie des jours qui passent et se ressemblent.
En conclusion, je suis ravie d’avoir pu lire ce magnifique roman! L’univers dépeint par l’auteure est très beau et les personnages ont une psychologie très intéressante. J’ai aimé voyager avec Antoine et Chloé : ces personnages resteront pendant quelques temps encore dans ma mémoire. Je regrette juste le fait qu’il n’y ai pas de suite. Ce livre frôle le coup de coeur pour moi. Je ne peux que vivement vous le conseiller!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s