Leo Rutra

à lire sur: http://leorutra.fr/lu-entrerons-lumiere-de-michele-astrud/

Dans une France ravagée par la sécheresse et en proie à un exode massif, Antoine a décider de rester. Alors que les autres se barricadent chez eux, se battent pour récupérer de l’eau, de la nourriture ou de l’essence pour fuir, n’hésitent pas à voler et piller, Antoine n’a qu’une priorité, sa fille, Chloé, qui vit dans une maison pour enfants malades et qu’il refuse de laisser derrière lui.

Dès la sortie du roman, j’ai été attiré par sa couverture. Quelque chose dans la posture de la jeune femme sur la barrière m’est hypnotisant, comme si j’attendais de la voir se jeter de l’autre côté et disparaître dans le champ. Je n’avais aucune idée de ce dont l’histoire parlait, seulement qu’elle devait être de qualité, puisque parue aux éditions Aux Forges de Vulcain.

Le décor est plutôt bien posé. On découvre l’environnement d’Antoine non pas grâce à de longs paragraphes descriptifs qui poseraient les raisons de cette déchéance, mais par de petits détails disséminés au fil du récit et qui nous permettent une compréhension globale de l’état des choses.

Il reste beaucoup de zones d’ombre et de questions en suspens, mais on en sait suffisamment, souvent autant qu’Antoine, et c’est une approche qui me plaît. Il prend des photos et filme son quotidien, faisant de nous des témoins secondaires de son combat pour rester près de sa fille mais également de la violence qu’il côtoie.

Sa relation avec Chloé est le véritable moteur de l’histoire, plus encore que la recherche d’un endroit sûr. Le lien qui le rattache à elle dépasse celui du sang, il se sent profondément coupable de ne pas avoir été capable, lui son père, de s’occuper d’elle, d’avoir été obligé de la placer.

Plus encore qu’un roman se déroulant dans un univers dystopique que ne renierait pas Cormac McCarthy, Nous Entrerons dans la Lumière est un roman profondément humain, l’histoire d’un père et de sa fille dans un monde qui s’effondre. J’ai adoré la plume de l’auteure, simple et précise, son soin pour ne pas nous surcharger d’informations qui nuiraient à la fluidité du texte.

Dès les première pages j’ai été happé par Antoine, par l’univers, si proche et si lointain, dans lequel il évolue. Et j’ai dévoré les chapitres courts, les uns après les autres, captivé par l’histoire racontée.

Si vous êtes fans de dystopie ou tout simplement que vous aimez les romans psychologiques et humains, Nous Entrerons dans la Lumière est fait pour vous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s