J’AI REVE QUE J’ETAIS UN GARÇON

 

Michèle, l’incertaine, est une collégienne aussi observatrice que solitaire. En cette année de redoublement, il y a dans sa classe une fille lumineuse, Annie, « tout l’inverse d’elle ». Comment être visible aux yeux d’Annie, celle qui plait aux garçons et aux filles aussi ? Prise au jeu de la séduction, Michèle élabore alors un troublant stratagème…

Extrait:  

« La nuit dernière par exemple, J’ai rêvé que j’étais un garçon. Je me réveillais dans un lit au côté d’une autre fille, un peu plus âgée que moi, une brune à la peau moite que je ne connaissais pas. elle somnolait, le bras gauche replié sur son visage. Je ne voyais pas ses yeux, ni son front, juste sa bouche légèrement entrouverte….. »

Debout devant la glace de la penderie, j’ajuste la dernière pièce de la panoplie, le blouson de jean beige qui élargit mes épaules, puis je pose mes mains sur les hanches, j’écarte les jambes, je bombe le torse, je tourne sur moi-même, j’avance une jambe. Intriguée, je m’approche de la glace. De plus en plus près, jusqu’à coller mon nez contre le miroir et je reste brusquement figée devant ce visage qui m’observe. Si proches, ces yeux me paraissent étrangers. Quelles pensées s’agitent derrière ces pupilles noires, ce regard fixe?

Édition: Diabase

Publication: Novembre 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s